Auchan Mériadeck et la Fondation Auchan pour la jeunesse partenaires!

0001

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Nous recherchons des bénévoles

Capture.PNG

L’activité se réalisera sur la commune de Créon.

Publié dans Actualités, Non classé | Laisser un commentaire

Merci

Merci.
Juste merci à vous tous. Vous qui avez été présents chaque semaine sur la page de Juste Ensemble.

14980773_147411689067861_534631711067694314_nVous nous prouvez que nous avions raison d’y croire, Virginie et moi, lorsqu’en 2014 nous nous sommes toutes deux rencontrées pour la première fois et avons dessiné les lignes de cet incroyable projet, Coccinelles extra et abeilles ordinaires, coccinelles pour les enfants autistes et abeilles pour les enfants non autistes. L’action a vraiment commencé début 2015, c’était la saison 1. Une première web série retraçant ces rencontres est toujours diffusée sur Télé Canal Créonnais -télé citoyenne de Créon en Gironde, sous l’intitulé Coccinelles et abeilles, et sur le blog. Vous y retrouvez 6 enfants autistes jouant avec 6 enfants non autistes dans le merveilleux Jardin des légumes oubliés à Sadirac entre mars et juillet 2015. Des jeux autour du jardinage, de la chasse au trésor, de dégustations. Des temps suspendus où les enfants et leur famille ont fait connaissance et ont lié une complicité sincère.
Juste merci aux familles qui ont participé à l’action et ont vécu des temps forts, émouvants, houleux, enthousiastes ; la vie quoi !
Juste merci à Lucas, Emma, Romane, Talia, Lucas, Léa, Anton, Marius, Axel, fabuleux petits trésors d’authenticité et de sagesse et à Alexandre, Camille, Camille, Charlotte, Evan, Hedi, Issa, Jérémy, des copains fidèles et pleins de générosité. Les jeunes coccinelles et abeilles nous ont confirmé que le cœur voyait mieux que les yeux, ne jugeait jamais et vivait à fond l’instant présent.
Juste merci à nos partenaires : les Fondations SNCF, Truffaut, La Mondiale AG2R, Orange, MAAF, la CAF et le Conseil Départemental de Gironde, à la mairie de Sadirac, Un pas avec Raphaël et à Bernard Lafon. Merci au centre commercial Auchan Mériadeck sur la page facebook duquel nous figurons et qui nous a ouvert ses portes chaleureusement pour y installer bientôt des activités entre enfants porteurs de handicap et enfants non porteurs de handicap et a demandé notre intervention auprès de leurs équipes pour leur expliquer l’autisme.
Juste merci aux écoles qui nous ouvrent leurs portes depuis avril 2016 afin de sensibiliser les élèves et les enseignants au fonctionnement des enfants autistes, et qui le cœur battant à la fin de nos interventions nous lancent « on est prêt à accueillir les enfants porteurs de troubles autistiques, formez nous, donnez-nous quelques moyens pour mieux les recevoir ».
Juste merci à Laurent et Sandra de Philéas Production pour cette superbe réalisation de la saison 2 que vous découvrez chaque vendredi. Ils ont su capter l’essence du projet et mettre en lumière les valeurs qui animent l’action. Nous leur sommes reconnaissantes pour leur authentique engagement et tout l’amour qui perle des images.
Juste merci à Morgane Doche, jeune réalisatrice, elle a réalisé la saison 1 avec quelques amis et mérite d’être connue et merci à l’équipe de Télé Canal Créonnais, complice de toujours et merveilleuse ressource car merveilleux militants du mieux vivre ensemble.
Merci à vous qui regardez, partagez, pleurez et tapez du point sur la table devant une évidence : non, ces épisodes ne devraient pas exister car si nous vivions vraiment bien les uns avec les autres en nous enrichissant de nos différences, alors cette action « Juste ensemble » serait banale à mourir.
Cette action n’est pas banale, alors les coccinelles et les abeilles poursuivent leur route dans les écoles et toutes les structures qui accueillent des enfants, dans les cinémas, dans les bibliothèques, partout. Une mallette pédagogique est en cours de création et bien d’autres projets encore…
Si vous souhaitez en savoir plus, contactez-nous et maintenez le Juste Ensemble !!
Virginie Gratiot pour l’association D’une rive à l’autre et Jocelyne Garcia pour l’association Les Mots de Jossy

Publié dans Actualités | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Diffusion de la web série saison 2 Juste ensemble!

 

Vendredi 25 novembre 2016 débute le lancement de la web-série « Juste Ensemble! » avec la diffusion du premier épisode sur Télé Canal Créonnais.

Suivez nous chaque vendredi sur la page Facebook Juste ensemble! et retrouvez les épisodes de :

15134612_156493098159720_2715623390986428499_n

15241377_161812620961101_6570883885920103338_n

15380330_167080623767634_7088922290059359278_n

15622013_172421806566849_3728303538586511222_n

15698098_177124839429879_1074657842145608722_n

15844197_184998415309188_4252874523189211074_o

 

 

 

 

 

16179331_193776261098070_2599145438222685393_o

Pour voir et revoir les épisodes de Juste Ensemble pendant leurs sorties abonnez vous dès maintenant à la chaîne youtube :

15937051_189498958192467_7932985272073699000_o.jpg

Publié dans Actualités, Non classé | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Avant-première Juste ensemble! Saison 2

0001-1

Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Juste ensemble!

Juste ensemble+sous titre

Ils sont 8 enfants autistes (les coccinelles) et 8 enfants non autistes (les abeilles) accompagnés de leur famille. Ensemble, ils ont partagé des activités de loisirs pour la deuxième année consécutive. La web-série de la saison 1 a relaté ces rencontres, elle est suivie d’une saison 2 à paraître en septembre 2016.

Coccinelles et abeilles ont adoré être filmées, parler de leurs rencontres et présenter l’autisme avec leurs mots et leur spontanéité devant la caméra. Les images dévoilent en toute simplicité que la communication et le partage sont possibles, au-delà des différences.

Les enfants ont besoin de vous pour poursuivre l’aventure, continuer à se connaître pour porter la parole de tous les enfants qui leur ressemblent. Grâce à cette expérience unique, formatrice, qui ouvre à des relations sans préjugés ni craintes de l’autre, ils démontrent que l’inclusion est un enrichissement mutuel et un véritable enjeu de sociétéCoccinelles et abeilles nous donnent des clés pour mieux vivre ensemble.

Les Fondations « AG2R La Mondiale,  SNCF,Truffaut », la CAF de la Gironde, la commune de Sadirac où se déroulent les rencontres sont partenaires de l’action  et nous soutiennent financièrement.

Merci à tous nos partenaires : Bernard Lafon, propriétaire de la ferme des Légumes Oubliés et Cyril le Jadinier,  Télé Canal Créonnais qui diffuse la web, Morgane Doche et son équipe, La Cabane à Projets, la Faculté de psychologie de Bordeaux, Caroline Happy pics photographe, Jardiland Artigues, Bordeaux Charpente Couverture, O2 Radio, Bizbiz and Co, Entre Deux Notes et Bettina Bonnin, le journal Sud Ouest, les écoles de Lignan, de Haux, de Cursan, de Sadirac, de Créon, le Cinéma Max Linder, M. Justel le grand père de Jérémy (coccinelle), l’ESAT Les ateliers Madeleine de Vimont, Philéas Production.

Venez rejoindre ce beau réseau  et donner du sens à notre action et à vos valeurs : ICI.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans Actualités | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Saisir des instants d’émotions

Mercredi 27 avril, c’était une séance particulière rythmée par la musique, les accessoires de danse…et les déclics d’un appareil photo. Un mercredi après-midi où Caroline, photographe professionnelle, est venue à la rencontre des abeilles et des coccinelles.

Pour les abeilles comme Léa et Talia, la séance était « cool« .  Léa a trouvé amusant de danser avec le drap sur les cheveux, d’autant plus que Camille, son binôme, en rigolait aussi. Talia a également apprécié de se mouvoir sous ce drap de couleur, doucement puis plus rapidement et « les cheveux en l’air« . Seule et avec les autres, elle aime danser mais regrette, toutefois, que son binôme, Camille (la petite), n’ait pas été présente pour partager ce moment avec elle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les photos de groupe? Pour Léa, c’était re »cool » d’être prise en photo, d’autant que les coccinelles ont participé pleinement et sont restées concentrées, même si Evan n’en pouvait plus à la fin et que Talia a trouvé ça long!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et qu’en pensent les mamans?
« Les enfants se sont bien amusés!« .
Véronique, maman d’Alexandre, a pu observer la relation entre son fils et son binôme Romane qui allait chercher Alexandre lorsqu’il s’isolait du groupe, « tout en étant présent malgré tout puisqu’il a pu parfois imiter quelques mouvements corporels. On est vraiment dans le vivre ensemble comme dirait un des titres proposés pour la web-série : Emmène-moi« .
Et si nous parlions de Caroline ?
b3ecd9_66f47074a71443d38daaa032d2391fbb
« Photographe depuis 3 ans, j’ai rencontré Ingrid, intervenante éducative à l’association D’une rive à l’autre, à l’occasion de son mariage. J’aime rencontrer de nouvelles personnes et mettre ma passion de la photo au service de projets qui me touchent. Alors quand elle m’a proposé il y a 2 ans de faire un calendrier pour l’association, j’ai de suite accepté. Le but était de récolter des fonds pour cette association qui propose des activités aux enfants autistes. Quand elle m’a relancée pour une seconde édition mais, cette fois-ci, pour un reportage dans le cadre de leur nouveau projet Coccinelles extra et abeilles ordinaires, il me paraissait tout naturel d’accepter à nouveau. Une équipe et des parents unis avec des enfants touchants qui jouent et partagent des moments ensemble en acceptant leurs différences… que demander de plus beau? ».
Véronique a apprécié « la transparence de Caroline qui photographiait sur le vif des instants très précieux et naturels  et c’est bien là que se trouve la subtilité du travail artistique du photographe« .
Elle a particulièrement apprécié les photographies  en noir et blanc et celles retravaillées façon vintage ou bien avec des flous.
De jolis moments de complicité et de partage également entre les familles…
CarolineHappyPics-104.jpg
et l’équipe!
CarolineHappyPics-79
Publié dans Rencontres | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Rencontre avec les CE2, CM1 et CE1 de Cursan

Les enfants entrent dans la classe et s’assoient derrière leur bureau. Au premier rang, une de nos abeilles, Emma, a rejoint l’auditoire. Nous commençons par visionner le premier épisode de la web-série saison 1 et première question, au fond de la classe : « c’est quoi l’autisme? » Ça démarre fort! Il faut dire que depuis la veille, les enfants attendent d’en savoir plus car les enseignantes ont fait le choix de nous laisser la parole sur ce sujet.

564197_10151233185732518_1719406702_n_large

Etre différent, qu’est-ce que c’est? Nous sommes tous différents les uns des autres et les enfants ne voient pas qui est autiste et qui ne l’est pas. Une enfant a reconnu une de nos coccinelles qui fait du cheval au même centre équestre qu’elle et la maîtresse demande si elle ne reconnaît pas une deuxième enfant du film qui est également présente dans la classe.

Après 3 autres épisodes diffusés, les questions fusent et nous commençons à définir les caractéristiques de l’autisme à partir de ce que les enfants ont observé, perçu et à partir de leurs interrogations. On balaye le champ des handicaps: le handicap physique ou moteur, les handicaps sensoriels, le handicap mental…Et l’autisme alors, on le place où?

C’est amusant, car après avoir échangé, regardé Mon petit frère de la lune et Mon ami Tom, les enfants situent vite qu’il peut être dans le sensoriel puisque les enfants autistes n’aiment pas le bruit, regardent des objets qui brillent, leurs détails, s’attachent à la forme…en même temps, ils peuvent marcher sur la pointe des pieds, ou battre des mains,  avoir une « drôle façon de marcher » et puis c’est un handicap qui touche le cerveau, ils ne vivent pas le monde de la même façon que nous. Mais il y a aussi, les difficultés qu’ils ont à communiquer et à jouer avec les autres : c’est un handicap social.

Lorsqu’on parle de la communication, les enfants s’interrogent sur leur façon de communiquer. D’autres comme le frère d’Emma, Clément, qui est venu sur plusieurs rencontres des coccinelles et des abeilles l’année dernière interroge Virginie, présidente D’une rive à l’autre et maman de Camille autiste, sur la lecture : « Comment les enfants autistes apprennent-ils à lire?« . Virginie diffuse une vidéo d’un temps de lecture d’histoires avec Camille et d’une demande en PECS (communication par échange d’images) avec comme point de départ la pensée et mémoire visuelle des personnes autistes et la lecture globale. Les enfants sont interloqués et nous poursuivons sur la présentation de deux classeurs PECS : l’un sur le quotidien, le deuxième sur les activités sur table et les consignes de travail.

 

ob_170b8a_trav

Puis vient l’atelier manipulation de pictos avec construction de phrases dont les enfants sont friands. Une question se pose ensuite sur la communication et ses limites : comment communiquer sur des notions plus élaborées comme le temps…? La séance se termine alors par une manipulation de 2 ébauches de PODD, outil constitué d’un vocabulaire robuste et complet dont le classement pragmatique des pictogrammes permet d’élaborer un schéma de pensée plus complexe.

L’une des enseignantes se saisit du PODD et commence à podder avec trois de ses élèves. L’intervention a plu aux enfants et a interpellé les enseignants sur l’intérêt des enfants et l’adaptation des outils pédagogiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Finalement, enfants comme adultes ont retenu que l’inclusion, c’est possible, cela favorise les interactions et les perspectives de communication et d’imitation pour les enfants autistes. De même que les enfants autistes peuvent apprendre avec des adaptations!

Publié dans Interventions dans les écoles | Laisser un commentaire

Ciné-débat en introduction à la journée du 2 avril 2016

Une quarantaine de personnes se sont déplacées, étudiants, professionnels, parents curieux dans ce superbe amphithéâtre Denigès de la Faculté de psychologie, place de la Victoire. Ils ont assisté à la diffusion de la web-série en version longue et aux entretiens avec les parents et les professionnels présents sur le projet, à la veille de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Cette rencontre a été organisée par l’Association des Psychologues Etudiants autour d’un ciné-débat qui réunissait deux de leurs professeurs, Cyrielle Derguy et Alice Bonnenfant, Virginie Gratiot, Jocelyne Garcia et Laure Sentuc des associations D’une rive à l’autre et Les mots de Jossy.

Ciné-débat Autisme 30 Mars (1)

Beaucoup de questions chez ces étudiants désireux de comprendre les particularités, le fonctionnement et les modes de communication de nos coccinelles. Les parents de nos coccinelles étaient également présents, à la fois spectateurs et acteurs du débat. Nous avons été ravis de leur laisser la parole pour parler de leur quotidien, du parcours difficile pour intégrer leur enfant, des joies en dent de scie liée à la parentalité. De l’errance diagnostique à la scolarisation puis de l’accès aux prises en charge adaptées et aux loisirs à une société inclusive, de nombreux sujets ont été abordés.

Deux questions récurrentes : D’où vient l’autisme? Pourquoi si peu d’enfants suivent-ils une scolarité normale ?

Un classeur de pictogrammes classés par thématiques, de même qu’une page de pictogrammes dédiée au projet Coccinelles et abeilles ont circulé dans l’amphithéâtre pour donner un aperçu des adaptations possibles pour communiquer, structurer le temps, comprendre.

Intercalaire classeur de communication projet coccinelles

Merci pour ce partenariat avec l’université de Psychologie de Bordeaux 2 et particulièrement à Cyrielle Derguy, Psychologue clinicienne et Docteur en psychologie ainsi qu’Alice Bonnenfant, Maître de conférence en psychologie sociale, très à l’écoute des rencontres abeilles et coccinelles.

Présentation saison 2

Publié dans Evénements, Interventions dans les écoles | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Rencontre avec les CM1 & CM2 de Haux

Silence total, les élèves regardent les épisodes de la série et nous répondons à quelques questions sur les caractéristiques de l’autisme. Mon petit frère de la lune et Mon ami Tom imprègnent l’ambiance et aiguisent les questions chez les enfants et la maîtresse, plus encore lorsque Virginie, présidente d’Une Rive à l’Autre, déclare que Camille autiste que l’on voit évoluer sur les images du film est sa fille.

Difficile cependant de faire une vraie distinction entre les enfants autistes et non autistes sur le film, mises à part quelques remarques précises et étonnantes : « Il marche sur la pointe des pieds », « Son regard, il ne regarde rien de précis », « Il agite ses mains ». Mais il n’y a pas un autisme, il y a des autismes différents (on parle aujourd’hui de Troubles du Spectre de l’Autisme) pour chaque enfant porteur de ce handicap et les CM n’ont pas peur du handicap. Ils déclarent pour la grande majorité qu’il faut que les enfants autistes suivent une scolarité normale, à leurs côtés car les uns apprennent des autres et qu’il ne faut pas les laisser dans des écoles spécialisées ou à la maison. Virginie rappelle que seuls 20% des enfants autistes sont aujourd’hui scolarisés en France et la maîtresse  interroge et fournit des explications comparatives sur la notion de pourcentage.

img_3_7958

La manipulation des pictogrammes clôture la séance et les élèves se sentent comme dépossédés de ce moyen de communication, « On y retravaillera en classe » explique la maîtresse.

20aaf01375fceb88fd9bc672d9f6debe (1)

 

Tous se dirigent vers la cantine en nous assurant que maintenant ils savent ce qu’est l’autisme et que l’autisme au final ce n’est pas si grave que ça…

Publié dans Interventions dans les écoles | Tagué , , , | Laisser un commentaire