Premières interventions à l’école de Lignan : c’est quoi l’autisme?

Rencontre avec la classe de CP/CE1 de l’école de Lignan le mardi 5 avril 2016  

Première rencontre avec une classe et une maîtresse qui a envie ! Elle accepte de parler de l’autisme, et prend le temps de nous consacrer quelques heures.  Nous avons le trac…

C’est donc à une classe d’enfants âgés de 6 et 7 ans que nous présentons les abeilles et les coccinelles, par le biais du film qui retrace les rencontres de la première saison. Nous nous trouvons obligés d’arrêter le film très régulièrement car les enfants sont source de questions qui ne peuvent pas attendre la fin du film pour être posées. Des questions très pertinentes : est ce qu’un enfant autiste peut guérir ? Est ce que deux personnes autistes peuvent avoir un bébé et sera-t-il autiste ? Est-ce que une personne autiste et une non autiste peuvent avoir un bébé ? Comment communiquer avec un autiste qui ne parle pas ? ….

Maîtresse Natacha est également très enthousiaste et pleine d’interrogations.

Le film intéresse toute la classe et le silence s’installe dès que le film reprend…

Après la projection et les réponses aux nombreuses questions, nous diffusons Mon ami Tom d’Autistes Sans Frontières 85, court métrage qui parle de l’autisme et qui est ciblé sur l’école. Là encore le court métrage  rencontre un franc succès. Pas forcément beaucoup de questions, normal vu tout ce qui a été dit avant, mais des réactions sur ce que les enfants ont vu pendant le court métrage et sur ce qu’ils ont retenu. Notamment les images pour communiquer, parfaite transition pour notre atelier pictos !!

tom-400x284

Les enfants découvrent tout d’abord les classeurs de communication (système de communication par échange d’images – PECS), leur construction et les possibles adaptations (classeurs thématiques: le quotidien, classeur de travail avec consignes, vocabulaire spécifique à l’école et aux apprentissages…). Puis nous leur distribuons à chacun une bande-phrase avec une dizaine de pictogrammes pour créer des phrases et comprendre comment les autistes non verbaux et verbaux peuvent communiquer et comment nous avons la possibilité de leur faire passer des messages ou des consignes (communication, structuration du temps avec un emploi du temps visuel, plaquettes de jetons pour structurer le travail….).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfants et adulte ont été captivés pendant toute notre intervention !!

La maîtresse décide de retravailler sur notre intervention avec les enfants en fin de semaine, et d’adapter les pictos à sa classe notamment pour les CP en début d’année qui arrivent de Grande Section et  qui ne savent pas encore lire.

Au final, les enfants n’ont pas peur de l’autisme et se disent ouvert à jouer avec des enfants qui n’ont pas le même fonctionnement qu’eux, d’ailleurs ils n’ont pas systématiquement distingués les coccinelles des abeilles !!

Cette première rencontre s’est très bien passée et notre peur au début de la rencontre n’avait aucun fondement, elle ressemble à la peur que l’on peut avoir face à un enfant ou une personne autiste qui se traduit juste par la peur de l’inconnu…

Rencontre avec la classe de CE2/CM1 de Lignan le vendredi 8 avril 2016

Dans cette classe les épisodes du film ont soulevé très peu de questions, les enfants sont plus sur la réserve et les garçons en majorité dans ce groupe ne semblent pas réellement intéressés par le sujet…

Cependant après avoir demandé si l’autisme était une maladie, une foule de questions apparaît ! Si ce n’est pas une maladie, c’est quoi ? Un handicap, ok mais on en guérit pas alors ? Est ce que les enfants autistes peuvent aller à l’école normale ? Puis le sujet dévie sur un petit garçon de maternelle qui a des troubles du comportement et dont l’attitude questionne beaucoup les enfants. Ce qui nous permet de parler des caractéristiques de l’autisme.

Après la projection de  Mon ami Tom, là encore peu de questions, quelques réactions sur ce qui a été vu et la transition vers l’atelier pictos qui là aussi plait beaucoup, avec l’association à des signes : les enfants découvrent la possibilité d’associer les pictogrammes aux signes avec le Makaton !

 

Encore une fois, la distinction entre enfants autistes et non autistes ne s’est pas réellement faite à l’écran. Les enfants se sentent tout à fait capables d’accueillir un enfant autiste dans leur classe et de l’aider à bien s’intégrer au groupe !

 

Publicités
Cet article, publié dans Interventions dans les écoles, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s